25/10/2008

Rue Neuve

Rue Neuve

03:30 Écrit par Claude dans Général | Lien permanent | Commentaires (77) | Tags : bruxelles, rue neuve |  Facebook |

Commentaires

On s'y croirait... ...manquent plus que les bruits,l'odeur des gaufres de chez Vigaufra et l'accent bruxellois,je veux parler des années '60,hein!

Écrit par : NICKY | 25/10/2008

Répondre à ce commentaire

Rue Neuve Début des années 1960 j'ai travaillé rue Neuve dans le magasin de tissus"La Feuille de Vigne".A cette époque la rue n'était pas encore piétonnière.

Écrit par : Nelly | 25/10/2008

Répondre à ce commentaire

Sweet NELLY habille ADAM En fait sweet NELLY découpait SUR MESURE des feuilles de vigne en tissu que les membres des clubs nudistes venaient commander. Et qui était TOUJOURS VOLONTAIRE pour prendre les mesures exactes auprès des clients...? Hei ma vast.

Écrit par : Gilbert | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

Flambées Alors que ma future belle mère vendait ses billets de loterie coloniale en criant « les entiers, les dixièmes de la loterie coloniale, 11 francs le billet ». Dans les années cinquante, avec mes parents on allait manger au 1er étage du SARMA rue Neuve.
Un jour comme dessert on a mangé des crêpes SUZETTE, je n’avais jamais entendu ce nom !
En fait c’était des crêpes flambées que le garçon est venu flamber devant nous.
‘De kot was bekans in brand’

Écrit par : francine | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

Votre belle-mère était le monument le plus remarquable que la rue Neuve ait connue.

Écrit par : Alain | 10/04/2013

et quelques cinémas et magasins Le Métropole, le Paladium, le Lutécia, le Crosly, le Crosly Nord.
Le Bon Marché, Hirsch, Anne de Parme, le Sarma, la Tentation, le Milk Bar, etc...

Écrit par : Claude | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

2 cinémas à ajouter, le Victory et l'Etoile.

Écrit par : Alain | 11/04/2013

Dans le folklore de la rue ne pas oublier un violoniste, un noir vendant des carabouyas et un tambourine man.

Écrit par : Alain | 12/04/2013

Quelques personnages de la Rue Neuve Georges le colporteur avec sa charette. Le vendeur de lavande avec son ane. La vendeuse de billet de loterie nationale, dans l'entrée du CA. Le soit disant canadien qui vendait des bonbons pour la gorge.

Écrit par : Claude | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

L'homme avec l'ane il veneu Aussi a la porte louise :) a vendre da lavande :)

Écrit par : Alexia | 20/11/2014

Bonjour Claude Le canadien était au Galeries Anspach au rez-chaussée,il portait toujours une canadienne à carreaux rouges et noirs.

Écrit par : Nelly | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

Magasins Le magsin la Tentation était rue de Laeken.Rue Neuve les magasins de tissus, la Maison Doré,Tissus Neuve, Les Trois Colonnes, plusieurs magasins de Chaussures, Fred et Bastian (impers), Paris-Londres,Les cinémas Victory, Astor,l'Etoile, dancings, la Frégate, le Caprice
d'Eve, la Maison Bleue(disques),Toufait, les bonnes pâtisseries,le Finistère, Van Bladel etc...

Écrit par : Nelly | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

Salut clochette tu peut me constater alexiag2010@live.fr
On pourraient parler de viex temps au caprice d'eve
Merci

Écrit par : Alexia | 28/03/2014

Cette peinture , reflète à merveille l'ambiance de la rue ou j'ai travaillé de 62 à 68 d'abord chez " Smeets "
magasin de chaussures en façe de la " Frégate "
à côte de " Sarma "et d'un cinéma dont je ne
connais plus le nom ,peut être que vous vous en souvenez?? Il y avait aussi un canadien rue Neuve, mais début années 60 pas encore de CA .
En 64 je suis allé travailler " A la Tour Eiffel " ce commerce au coin de la rue de Maline
et rue Neuve était un beau magasin plutot du style ancien ,j'y ai vendu des chemises,cravattes
pulls et mème des caleçons pour hommes,pour les chemises je devais souvent prendre les mesures ,
dommage!pas pour les caleçons!
Il y avait aussi des vêtements pour dames .
Les autre coins : Priba , Bon Marché , Paris - Vienne et derrière le coin , Salamander .....

.Nelly à raison pour la Tentation rue de Laeken , en 1959 j'y suis entrée comme aide vendeuse , mes anciennes collègues me connaisses sous le prénom de Monique ,trop long à expliquer
pourquoi !!

Écrit par : Andrée | 26/10/2008

Répondre à ce commentaire

Le cinéma était le Victory spécialisé en westerns. Remplacé par Marks & Spencer.

Écrit par : Alain | 10/04/2013

Je demande de l'aide pour le magasin " Paris Vienne " J'ai un gros doute !!! plutot rue Haute ????
Bonne journée à tous.

Andrée


Écrit par : Andrée | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

le magasin PARIVIENNE appartient a ma famille , nous avons aussi l'agence parivienne se trouvant tout aussi a rue haute

Écrit par : la fille parivienne | 28/01/2011

Bonjour Andrée. Parivienne était bien à la rue Haute.

Écrit par : NICKY | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Toujours rue Neuve... ...je vois à l'emplacement du "Caprice d'Eve" le magasin de vêtements "Dandy"qui après était dans la galerie de l'ancienne poste, du coté où le frère de Pierrot a son aubette, exact?
Quelques souvenirs de la rue Neuve;
Les mercredis après-midi,faire les magasins avec ma Mouma (pffff...je préfèrais aller jouer avec mes copains) et aller au"Milk-Bar" ou autres, manger une couque ou un pateïke avec un chocolat-chaud. Plus tard, premier Dancing vers 1974 à 14 ans,c'est changer la date de naissance sur ma carte d'identité pour entrer au Caprice d'Eve,il fallait 18 ans. Pour faire plus "vieux"j'avais piqué un tube de rimel de ma Mouma, rimel pour les cils que j'avais mis sur le duvet blond de ma moustach(-ke),ça a marché, tof, j'étais à l'intérieur!
Deux à trois ans passent et l'AMOUR me frappe en plein dans le....porte-feuille! C'était du sérieux zenne,les parents qui se rencontrent, la petite fête pour les fiancailles et,et...la bague payée avec mon pauun, 1.500 francs quand-même, achetée dans une petite bijouterie du début de la rue Neuve coté droit dos à la Monnaie.

Écrit par : NICKY | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

"le caprice d'eve" le couple dans le couloir du vestiaire, mamie au vestiaire ,toute ma jeunesse des annees1968!!!!!

Écrit par : clochette | 27/12/2011

Bonjour Andrée Le beau magasin (coin de la rue de Malines face à la Tour Eiffel c'était Paris-Londres . Il y avait également un Paris-Londres avenue de la Toison d'Or.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Paris-Londres Il y avait un premier étage ,c'était un magasin de vêtements de luxe.Dans les années 60 j'y ai acheté un très beau manteau en cuir rouge.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Sur la photo à gauche avant d'arriver au Métropole,il y avait le restaurant "Les Métiers".Et au coin à droite le magasin de confection les 9 Provinces.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

le sarma je crois que le sarma a été un des premier a faire un resto self-service et pas tres cher !!!

Écrit par : francis (titi) | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

le sarma rue neuve c'etait bondé le dimanche j'y allais souvent dans les annee 1950 en famille

Écrit par : clochette | 25/01/2012

Merçi Nelly , ce magasin je l'ai eu en point de mire pendant
4 ans et plus moyen de me souvenir de son nom .
Rue de Maline à côté de la Tour Eiffel il y avait un restaurant et leurs spécialités était la choucroute et là non plus je ne trouve plus le nom .

Écrit par : Andrée | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Andrée Le restaurant ce n'était pas le Cambridge ou la rôtisserie d'Alsace.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Nelly, C'est la rotisserie d'Alsace .

Écrit par : Andrée | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Francis C'est chez Smeets , rue Neuve que j'ai travaillé
avec ta cousine Rosette , on à fêté ses 20 ans dans la maison de Philo à Anderlecht .Quelques années plus tard nous avons encore travaillé ensemble à Helmet " Chaussures Velleman "

Écrit par : Andrée | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir andrée Au début de la rue à droite en venant de la Monnaie,il y avait le magasin de chaussures Michel. Des magasins Michel il y en avait un peu partout.Rue Haute j'habitais au dessus d'un magasin de chaussures Michel.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Andrée Au début de la rue à droite en venant de la Monnaie,il y avait le magasin de chaussures Michel. Des magasins Michel il y en avait un peu partout.Rue Haute j'habitais au dessus d'un magasin de chaussures Michel.

Écrit par : Nelly | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

bonbons Je me souviens de ces fameux bonbons, les glaçons canadiens, en forme de losange, légèrement translucides, qu'on allait acheter avec mon père. Le marchand les mettait dans un cornet en papier.

Écrit par : Serge | 27/10/2008

Répondre à ce commentaire

Bonbons D'après ce Canadien ses bonbons étaient bon pour la gorge

Écrit par : Claude | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

Dans les environs... ...que de souvenirs aussi de la Galerie du commerce et ses bouquinistes dont le prix des livres d'occasions était bien plus élevé que chez "Pèle-mêle", mais qui vendaient des livres scolaires ce qui occasionnait des files impressionnantes lors de la rentrée des classes...;o)

Écrit par : Papy Dan | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

Nias et il y avait aussi Nias où l'on trouvait tout pour l'école

Écrit par : Claude | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

NIAS D’accord avec toi Claude, cher NIAS on pouvait tout trouver pour la rentrer des classes!
Encore fallait il avoir les moyens d’aller cher NIAS
Mais à mon époque il ne fallait pas grand-chose, beaucoup moins exigent et en plus l’école fournissait un max aux élèves.
Exemple : mon cartable était celui de mon père qui lui le tenait de son père (véridique)
Essaye un peu avec la génération actuelle ???????????

Écrit par : Léon | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

restaurant sur le bv c'était "la rotisserie ardennaise" qui communiquait avec le "caveau" rue de malines, memes patrons,

Écrit par : andré,lovenfosse | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

Sarma Après la fermeture du « Magasin de la Bourse », maman est rentré au Sarma , rayon crémerie.
C’était au fond, le long de la rue d’Argent.

Écrit par : Jeancke | 28/10/2008

Répondre à ce commentaire

Cinema Metropole Qui se souvient comment on resquillait au cinema Metropole ?

Écrit par : Christian | 30/10/2008

Répondre à ce commentaire

PAYER, moi JAMAIS ! Cher CHRISTIAN,

tant pis encore une fois pour mon encolure, mais pour ce qui était de resquiller au METROPOLE, ça c'était par "devant" ou...par "derrière" (impasske)c'était même l'un des cinémas ou je resquillais les yeux fermés.(oué je sais c'est fort dikkenek mais vrai !). Pour résumé JAMAIS je n'ai pas payé au Métropole...étant célibataire, hein, hei ma vast ?. Pour le résumé du résumé j'ai resquillé à ABSOLUMENT dans TOUS les cinémas en "ville", à St-Gilles (sauf au TIVOLI)et dans mon quartier -- rues Haute, Blaes, Blaes, Escalier etc... Le + difficile pour moi c'était au "PALLADIUM" rue Neuve, là il ne fallait rater "le bon moment, sinon twass foutu pour une prochaine séance". Mais c'est devenu BEAUCOUP plus difficile après qu'un pyromane nommé VIATOUR ait incendié le cinéma AGORA en 1959 (complètement brûlé)alors des systèmes d'alarmes performants ont été installés et il fallait procéder avec plus d'imagination suivant le ciné dans lequel on voulait resquiller, hei ma nog vast ? Bigs à toi. Gilbert

Écrit par : Gilbert | 30/10/2008

Répondre à ce commentaire

Cher Gilbert Je ne connaissais pas la manière "par devant" mais bien "par derrière" via l'impasse du cheval où se trouvaient les sorties de secours du cinéma Métropole. L'un d'entre nous ouvrait la porte de secours cachée derrière un rideau et le reste de la bande qui attendait dans l'impasse entrait en stoemelinckx...

Écrit par : Christian | 01/11/2008

Répondre à ce commentaire

Cette impasse était la voie rêvée des monte-en-l'air pour accéder aux toits des commerces de la rue Neuve.

Écrit par : Alain | 11/04/2013

Ciné Metropole Pour les nostalgiques de ce merveilleux cinéma où j'allais tous les dimanches soir avec ma maman, il faut savoir que les sièges de la salle principale (couleurs rose clair, rose foncé, mauve et fuschia) se trouvent actuellement dans la salle du cinéma de Rixensart.

Écrit par : Alain Deschamps | 01/11/2008

Répondre à ce commentaire

La musique Et la maison bleu, ou nous passions des heures a écouter assise de la belle musique, et nous pouvions faire notre choix sans être bousculée.

Écrit par : greta | 11/11/2009

Répondre à ce commentaire

glaçons canadiens
qui se souvient de ces fameux bonbons et surtout quelqu'un sait-il si on peut encore en trouver ? ou au moins à quoi ils étaient parfumés ?
je croyais qu'on en trouverait partout au canada mais maintenant que j'y habite, je sais que ça n'existe pas ici !
quel dommage !

Écrit par : alixe | 26/11/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Je tombe par hasard sur votre commentaire et j'ai la réponse: Il se fait que les personnes qui fabriquaient ces fameux glaçons étaient mes voisins, à Evere. Le monsieur (Edgard Joannes) qui vendait ces glaçon au Galerie Anspach est malheureusement décédé maintenant et c'est son petit fils (Guy Joannes) qui avait repris le flambeau et faisait notamment la braderie à Anderlecht. Malheureusement aussi, il a eu des problèmes de santé et a cessé la fabrication et la vente de ces fameux Bonbons. Je vois encore souvent Gérard, et la seule chose qui est toujours là, c'est la fameuse camionnette avec les autocollants fluo orange de la feuille d'érable coller dessus (pour ceux qui ce souviennent.)

Écrit par : Pascal | 23/09/2011

Bonjour!
à propos des glaçons canadiens, il y a encore moyen d'en trouver (j'en suce un en vous écrivant...)!

Je ne sais pas qui c'est, mais "il" en vend début novembre, chaque année, au marché au noix, à Spa.
pareil que la description: translucides, losanges, et très rafraichissants!

Faut s'armer de patience, y'a de la file!

Écrit par : justine | 14/11/2011

Bonjour!
à propos des glaçons canadiens, il y a encore moyen d'en trouver (j'en suce un en vous écrivant...)!

Je ne sais pas qui c'est, mais "il" en vend début novembre, chaque année, au marché au noix, à Spa.
pareil que la description: translucides, losanges, et très rafraichissants!

Faut s'armer de patience, y'a de la file!

Écrit par : justine | 14/11/2011

Ces glaçons étaient sûrement une zwanze bruxelloise, le Canada faisait vendre ;-)

Écrit par : Claude | 26/11/2010

Répondre à ce commentaire

ou possibilite d'obtenir ces glacons canadiens

waar kan men deze "glaçons canadiens " vindn of bekomen in belgie

Écrit par : saelens erik | 16/02/2012

Bonjour,

je suis le petit fils d'egard le canadien et je peux vous dire qu'on commercialise toujours les glaçons canadiens.
Mais on n' a malheureusement plus d'emplacement à la rue Neuve.

Toujours la même recette depuis 70ans

Écrit par : valerian | 17/08/2013

D'Edgard le canadien, pardon

Écrit par : valerian | 17/08/2013

Ce type devait sûrement travailler à l'époque pour le service immigration de l'ambassade du Canada (grosse demande de francophones pour le Quebec) et Alixe s'est faite embobinée apparemment...;o)

Écrit par : Papy Dan | 09/12/2010

Répondre à ce commentaire

Ralala que de souvenir,
j'ai bien connue le magasin de la bourse dans les annee 76-80.
Dommage qu'on ne trouve pas de photot.

Sinon sarma luxe si je me souviens bien.

Écrit par : annie | 13/01/2011

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j'ai bien connu les glaçons du Canada. Je rêve d'en retrouver. Une année, il y a bien longtemps, j'en ai trouvé au Marché de Noël de Luxembourg. Depuis plus rien... Personne n'aurait la recette ? Ou une adresse où on peut s'en procurer ?

Écrit par : Axelle | 23/12/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Bonbons canadiens: le monsieur à la veste à carreaux rouges en vendait aussi à Liège, sur la Batte, le dimanche matin et au marché de La Panne! J'adorais.

Écrit par : Molly | 10/02/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai commencé comme petites mains chez Anne de Parme en 64 , et c'est en essayant d'avoir des informations sur la Maison Hirsch qu'à présent je remonte le fil du temps à ce propos jai certainement plus d'une anecdote . . . les caves communiquaient avec celles du Milkbar qui se trouvait au coin de l'entrée de la galerie du Métropole coté rue Neuve mais aussi au miieu de celle-ci face à la Maison Destroper ,les notres (les caves ) entreposés des sacs contenant les déchets de tisssu et les autres leurs merveilleux gâteaux j'en ai encore un savoureux souvenir. . . Mais revenons à la maison Hirsch je lai connue lors de la vente publique où ma patronne madame Jacques mère avait fait l'achat de nombreuses caisses remplies de perlages , plumes ,paillettes ,galons et bien d'autres merveilles d'un autre temps et qui aujourd'hui s'arracheraient à prix d'or à suivre. . .

Écrit par : patricia | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Patricia nous devrions nous connaître de chez Anne de Parme. Je suis le cadet des Jacques. Pourrais-tu avec tes expériences et souvenirs aider ma nièce Clothile à faire revivre un souvenir commun.

Écrit par : Alain | 10/04/2013

Ce n'est pas la galerie du Métropole mais le Passage du Nord.

Écrit par : Alain | 12/04/2013

Bonjour Patricia, je suis la nièce en question ;-) , enfin, la petite-fille de la patronne d'Anne de Parme. Je n'ai que très peu connu ma grand-mère (elle est décédée quand j'étais très jeune) et ma mère n'avait pas de contact avec la famille. Toute information, témoignage, vécu, sont les bienvenus... Un grand merci d'avance...

Écrit par : clothilde | 26/07/2014

Dans les années 60 j'étais interne au Lycée de Forest. Quand j'étais en poésie et en rheto, la directrice nous donnait de temps en temps la permission de sortir le mercredi après-midi. Nous allions manger des glaces chez Watty à la Barrière de Saint Gilles ou chez Les délices de Capoue... et, rue Neuve ... chez Van Bladel manger des baba-au-rhum dans de jolies coupes en argent avec une cuillère à forme spéciale. Ils ont été les meilleurs baba da ma vie!
En 1965 (?) je suis allée manger un hambourger dans le nouveau Mac Donalds en face de la Bourse et une copine m'a dit: "tu vois tous ces jeunes affalés sur les marches de la Bourse? et bien ça c'est des drogués..." C'était la première et unique fois que j'allais chez Macdo, c'était la première fois que j'entendais parler de drogue...
Plus tard j'ai acheté ma robe de mariée chez Pro Nuptia c'était aussi rue Neuve?
Maintenant nous n'avons plus de plaisir à aller à Bruxelles parce qu'on se souvient de comme c'était avant...

Écrit par : Anne Lauwaert | 06/12/2012

Répondre à ce commentaire

Rue Neuve, toujours dans les années soixante, il y avait aussi (à hauteur du magasin Bon Marché) le "Bouquet Romain", fameux glacier dont la spécialité était "l'Arlequin" une tranche de crème glacée super colorée, comme le personnage du même nom de la "Commedia dell'Arte" ... toute une époque ...!!!

Écrit par : Bernard Mesmaeker | 08/01/2013

Répondre à ce commentaire

Exact... Que de souvenirs..... Moi aussi, je me souviens des samedis après-midi, ou avec maman, nous faisions la rue Neuve de droite à gauche et de la place Rogier a la rue Fossé aux Loups, la récompense pour moi, c'était d'aller manger une glace Arlequin au Bouquet Romain, dans une de ces belles coupes à glace bien argentée et bien lourde. A 60 ans, je donnerais beaucoup pour revivre une après-midi ainsi.. Ensuite, à la tombée de la nuit, le bus 29 repris à la Monnaie, nous ramenait a W-St-Lambert... Une amie, a exactement les mêmes souvenirs.... On salivent quand on pense au Bouquet Romain !!!!

Écrit par : Patrick De Cock | 17/08/2014

Et la coupe cantaloup(parfum melon)alors!!Jamais oubliée..

Écrit par : Dooghe Chantal | 02/12/2014

Bonjour ! Je suis une des petites filles de Madame Jacques mère (Irène), qui a créé la boutique Anne de Parme. N'ayant eu que très peu de contacts avec ma famille de ce côté-là, je recherche photos et archives de ce magasin, logo,.. dans le but d'ouvrir un magasin de vêtements rétro.
Je serais heureuse de connaître votre expérience, vos souvenirs, en plus d'archives éventuelles bien entendu !
Merci d'avance

Écrit par : clothilde bernair | 09/04/2013

Répondre à ce commentaire

J'espère que tout comme moi beaucoup t'aideront dans le projet de faire revivre "Anne de Parme". Le magasin eut également une autre adresse dans la rue neuve. Ce fut "Ballerina" entre la rue Saint-Michel et la galerie de l'Etoile.

Écrit par : Alain | 10/04/2013

Salut je cherce des personne qui aller d'anser au caprice d'eve dans les année 70
Merci

Écrit par : Alexia | 20/06/2013

Répondre à ce commentaire

moi j'y suis allee de 1968 a 1972 cela ne date pas hier......

Écrit par : clochette | 24/06/2013

valerian,

Oû peut-on encore acheter des glaçons canadiens?

Merci d'avance.

Écrit par : Serge | 17/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Serge,

tu peux me contacter via mail valerianj@hotmail.com ou au 0487/969446.
Bien à toi

Valerian

Écrit par : valerian | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

Salut Valerian,

Pourquoi ne pas donner ici les endroits où l'on peut acheter des glaçons canadiens? Cela pourrait servir à tout le monde.

Un peu de pub ne ferait pas de mal, non?

Écrit par : Serge | 06/10/2013

Bonjour Serge,

tu peux me contacter via mail valerianj@hotmail.com ou au 0487/969446.
Bien à toi

Valerian

Écrit par : valerian | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

J'aimerais que le petit fils d'Edgard Joannes me contacte si possible cela fait 40 ans que je suis maraîchère et je voudrais lui poser quelques questions en privé merci d'avance

Écrit par : wolters Christiane | 25/09/2013

Répondre à ce commentaire

encore moi , désolée mon nr 0471866084 Christiane

Écrit par : wolters Christiane | 25/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je cherche le nom du 2eme dancing situé rue Neuve, le 1er était "la frégate ", nous en parlions encore hier avec des amis hier avec des copains qui comme moi dans les années 60 était un "p'tit jeune"

Écrit par : Dédé | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

Quel est le nom du 2eme dancing ("la frégate" étant le 1er) situé rue neuve dans les années 60? ( merci ;)

Écrit par : Dédé | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

@ monsieur Guy Joannes (petit fils d'Edgard) je me souviens parfaitement de ces fameux glaçons canadiens et j'ai lu plus haut qu'il y avait toujours une commercialisation (en 2012). Serait-il possible de nous indiquer comment s'en procurer ?
Merci d'avance

Écrit par : Michel | 20/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.